Horizons et débats
Case postale 729
CH-8044 Zurich

Tél.: +41-44-350 65 50
Fax: +41-44-350 65 51
Journal favorisant la pensée indépendante, l'éthique et la responsabilité pour le respect et la promotion du droit international, du droit humanitaire et des droits humains Journal favorisant la pensée indépendante, l'éthique et la responsabilité
pour le respect et la promotion du droit international, du droit humanitaire et des droits humains
Horizons et debats  >  archives  >  2016  >  No 1, 12 janvier 2016  >  «Qu’est-il advenu de l’initiative populaire pour la sortie de l’UE?» [Imprimer]

«Qu’est-il advenu de l’initiative populaire pour la sortie de l’UE?»

Autriche

par Inge Rauscher, mandataire de l’Initiative populaire pour la sortie de l’UE

«Qu’est-il advenu de l’initiative populaire pour la sortie de l’UE?» La réponse à cette question posée récemment par un lecteur dans le journal «Krone» est la suivante: après que le résultat officiel de 261?056 signataires adhérant à la sortie de la République d’Autriche de l’UE, ait été constaté le 22 juillet 2015 par le ministère de l’Intérieur, l’initiative populaire a été officiellement transmise au Conseil national. Selon les délais, le débat parlementaire en assemblée plénière du Conseil national doit avoir lieu jusqu’au 17 février 2016.
Le comité constitutionnel devant le préparer n’a tenu sa première séance sur le fond que le 3 décembre, donc 3 mois après l’avoir reçue, et cela dans une forme défiant toute description d’un point de vue démocratique.
Sur la durée totale de 90 minutes, dérisoire pour un sujet aussi complexe, 77 minutes étaient fixées d’avance comme temps de parole pour les groupes parlementaires et leurs experts, et concernant les représentants de l’initiative populaire, il restait juste 13 minutes.
Etant donné que nous ne pouvions accepter cette moquerie et cette déresponsabilisation dans les faits d’un quart de million de citoyens autrichiens s’étant exprimés très consciemment et délibérément, nous avons quitté cette mascarade d’audition d’initiative populaire après avoir lu, en début de séance, une déclaration de protestation de 10 minutes au nom de tous les mandataires et membres du comité hors partis. (intervention accessible sur Internet: https://youtu.be/eK95ExzWifA)
Dans cette déclaration, nous avons souligné, bien entendu, que nous étions à tout moment disposés à participer à une véritable audition d’experts, au cours de laquelle les experts nommés auraient suffisamment de temps de parole pour présenter les réelles raisons parlant en faveur d‘une sortie de l‘UE. Selon les derniers sondages de l’institut IMAS, celle-ci est soutenue par 45% de la population du pays, c’est-à-dire que le score des partisans de la sortie de l’UE est, à la suite de cette initiative populaire, pour la première fois tout aussi élevé que celui obtenu par les opposants, c’est-à-dire également à environ 45%.
Cela démontre que la votation populaire demandée dans le texte de l’initiative est plus que justifiée! Le 26 janvier, il y aura donc au Parlement une seconde séance du comité constitutionnel, donnant la parole aux experts défendant la sortie de l‘UE. A cette occasion, on aura confirmation si les partisans de l‘initiative populaire pourront présenter leurs arguments de manière à ce qu’un examen sérieux par les députés soit vraiment possible.

Contact:
Hagengasse 5, A-3424 Zeiselmauer,
Tel. 02242/70516, ihu@a1.net,
www.eu-austritts-volksbegehren.at